Sur le nouveau blog de I.L.

Des mots qui caressent le papier et qui se disent à voix basse… Je me souviens de cette nuit et je sais que tu t’en souviens aussi.